Palme IFRECOR : 3 lauréats dans les 3 océans

 Dans À LA UNE, LA PALME IFRECOR

La cérémonie de remise de la 8e édition de la Palme Ifrecor a eu lieu le mardi 17 décembre 2019 à l’Hôtel de Lassay de l’Assemblée nationale, à la suite de la remise des Trophées Eco Actions des Eco Maires. Cette année, le concours était en effet organisé en partenariat avec l’association Les Eco Maires, premier réseau national d’élus engagés pour l’environnement et le développement durable.

Madame Annick Girardin, Ministre des outre-mer, a salué l’exemplarité des projets présentés et précisé que « le moteur d’une coalition d’acteurs, c’est d’abord un objectif clairement défini, mais c’est surtout de disposer d’une vision d’ensemble ».

Dans ce cadre, l’Ifrecor a décidé cette année d’ouvrir son concours à tous les acteurs ultra-marins oeuvrant pour la préservation des coraux et écosystèmes associés. Elle souhaite en effet récompenser et valoriser tous ceux engagés quotidiennement pour la préservation de ces écosystèmes, vitales à l’équilibre environnemental planétaire.

Les lauréats de cette 8e édition ont été déterminés par un jury composé de parlementaires et sénateurs, représentants des institutions et comités locaux de l’Ifrecor ainsi que des représentants d’ONGs. Monsieur Yann Wehrling, Ambassadeur de l’Environnement pour la France, nous a fait l’honneur de présider le jury ainsi que la cérémonie de remise des Palmes.

Les Palmes Ifrecor 2019 ont été décernées aux projets suivants:

  • Palme Océan Pacifique décernée au: Service Territorial de l’Environnement de Wallis & Futuna – Projet pédagogique sur les mangroves

Ce projet a sensibilisé 300 élèves sur Wallis & Futuna à l’importance de la préservation de la mangrove, écosystème pourvoyeur de nombreux services, à travers des activités telles que la réalisation d’une pépinière dans une école, la cueillette et fabrication d’herbiers ou encore des visites sur le sentier pédagogique « Découverte de la mangrove ».

  • Palme Océan Indien décernée à : L’association Mlezi Maore – Restauration écologique des berges de la rivière Kangani

Par la lutte contre les espèces exotiques envahissantes et l’aide à la cicatrisation des milieux avec des espèces indigènes ou endémiques, le projet vise à améliorer l’état écologique des forêts et terrains situés le long de la rivière Kangani, et augmenter la diversité spécifique de la flore et de la faune.

A travers la sensibilisation et formation des agriculteurs environnants aux techniques limitant l’érosion des sols, le projet contribue au rétablissement à court terme d’une dynamique forestière à même d’assurer le renouvellement et la pérennité des peuplements forestiers naturels, mais également au maintien de la biodiversité.

  • Palme Océan Atlantique décernée à : La mairie de Sainte-Luce – Waliwa (co-gestion d’une aire marine)

Le projet Waliwa rassemble les acteurs locaux de la mer (pêcheurs, club de plongée, plaisanciers, hôteliers…) pour une gestion concertée d’une aire marine qu’ils partagent: le littoral lucéen.

Ce projet permet de mettre en place différentes actions de préservation et valorisation des fonds marins tel que le bouturage des coraux, nettoyage des fonds marins, formation des jeunes au permis côtiers et à la plongée aux aires marines éducatives.

Le nom du projet évoque le mérou dit « Oualioua », une espèce qui peuplait les fonds marins lucéens il y a quelques années.

L’Ifrecor souhaite remercier tout particulièrement Monsieur le Président de l’Assemblée nationale pour son accueil ainsi que le président et membres du jury pour leur engagement dans cette 8e édition.

Lien vers le discours de Madame Annick Girardin, ministre des outre-mer 

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter via ce formulaire pour toutes demandes d'informations.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

X