L’IFRECOR,
INITIATIVE FRANÇAISE POUR LES RÉCIFS CORALLIENS

Créée en 1999, l’IFRECOR agit pour la protection et la gestion durable des récifs coralliens et des écosystèmes associés (mangroves, herbiers) dans les collectivités françaises d’outre-mer.

UNE ORGANISATION EN RÉSEAU

L’IFRECOR est constituée d’un comité national et d’un réseau de 9 comités locaux représentant les collectivités françaises abritant des récifs coralliens : Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Mayotte, les îles Eparses, Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et la Polynésie française. Le secrétariat du comité national de l’IFRECOR est assuré par le ministère de l’écologie et par le ministère chargé de l’outre-mer.

UNE INITIATIVE COLLECTIVE

Chacun des comités locaux et le comité national rassemblent, à leur niveau, l’ensemble des acteurs concernés par la protection et la gestion durable des récifs coralliens : parlementaires, représentants des 8 comités locaux, représentants des départements ministériels intéressés, chercheurs, socioprofessionnels et représentants d’ONG.

OBJECTIFS

NOTRE OBJECTIF : PROMOUVOIR LA PROTECTION & LA GESTION

ifrecor02

L’objectif principal de l’IFRECOR est de promouvoir (sur le plan local, national et international) la protection et la gestion durable des récifs coralliens et des écosystèmes associés (mangroves et herbiers) dans les collectivités d’outre-mer. Pour répondre à cet objectif, le comité national met en œuvre un programme d’actions sur 5 ans. Il s’articule autour de plans d’actions locaux établis par chaque collectivité  et d’actions transversales portant sur des thèmes intéressants l’ensemble des collectivités d’outre-mer. L’IFRECOR valorise également l’expertise française et favorise les opérations de collaboration à l’international en matière de protection et de gestion durable des récifs coralliens des écosystèmes associés.

AU PLAN NATIONAL

La  prise  de  conscience  par  les  élus,  les administrations,  les  socioprofessionnels  et l’opinion publique de l’importance et des enjeux écologique,  économique,  social  et  culturel  que représentent les récifs coralliens ;

L’établissement d’un réseau de surveillance des récifs coralliens français, comme partie intégrante du  réseau  international  de  surveillance  des récifs ;

L’échange d’expériences sur les récifs coralliens entre les différentes collectivités de l’outre-mer et le transfert de connaissances entre les différents acteurs ;

La préservation et la gestion durable des récifs coralliens, dans le cadre d’une gestion intégrée des zones côtières des collectivités de l’outre-mer, en participation avec les populations.

AU PLAN INTERNATIONAL

• Mettre en valeur et diffuser les connaissances françaises  dans  les  domaines  scientifique et technique  sur  les  récifs  coralliens  tant  en  ce qui  concerne  la  recherche  fondamentale  que  la recherche en vue du développement ;

Favoriser  la  promotion  des  technologies et des  savoir-faire  français  en  matière  de  gestion intégrée des zones côtières et de gestion durable des récifs ;

Favoriser la participation des équipes françaises, des établissements publics, des chercheurs et des bureaux  d’étude, aux  opérations  de  recherche/développement et de gestion des récifs coralliens

• Participer au réseau international de surveillance des récifs (GCRMN).

CONTEXTE ET HISTORIQUE
ifrecor03

UN CONTEXTE INTERNATIONAL

L’IFRECOR est la déclinaison nationale de l’Initiative internationale pour les récifs coralliens (ICRI). Initiée en 1995 par les Etats-Unis, plusieurs pays se sont immédiatement associés à l’ICRI : Australie, France, Japon, Jamaïque, Philippines, Royaume-Uni et Suède.
L’objectif de l’ICRI est de sensibiliser les communautés riveraines vivant des récifs coralliens, les instances institutionnelles et politiques, les utilisateurs et le public à la conservation des récifs coralliens. L’ICRI est un partenariat entre les gouvernements, les organisations internationales et les ONG. Elle met en œuvre un plan d’action, suivi par plus de 80 pays sur la centaine comptant des récifs coralliens sur leur littoral.
Le secrétariat est actuellement hébergé par l’Australie, l’Indonésie et la Principauté de Monaco de 2018 à 2020.

> En savoir plus sur l’ICRI
> vers le nouvel appel à l’action et le cadre d’action de l’ICRI

DÉCLINÉ AU NIVEAU NATIONAL

C’est 4 ans plus tard, en 1999, que la France lance l’IFRECOR sur décision du Premier ministre. L’initiative française pour les récifs coralliens est placée sous la coprésidence des ministres chargés respectivement de l’environnement et de l’outre-mer. La France a assuré le secrétariat de l’ICRI entre 1999 et 2000, ainsi qu’entre 2009 et 2011 et de 2016 à 2018.

> En savoir plus

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter via ce formulaire pour toutes demandes d'informations.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

X