OBJECTIFS

ÉTABLIR ET PUBLIER UN ETAT DES LIEUX DE LA SITUATION DANS CHACUN DES OUTRE-MER

ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES

Les espèces exotiques envahissantes sont l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité dans les outre-mer français. Ainsi, le Poisson-lion dans les Caraïbes est considéré aujourd’hui comme l’une des menaces majeures pour les écosystèmes coralliens des îles envahies. Or, les espèces envahissantes marines sont encore très mal connues.

L’objectif de l’IFRECOR est d’établir et publier un état des lieux de la situation dans chacun des outre-mer, sur la base des contributions d’un réseau d’experts et d’une analyse bibliographique. Il permettra d’orienter les actions adaptées à chaque territoire et de répondre aux obligations de la France relatives au règlement européen de 2014 pour la prévention et la gestion des espèces exotiques envahissantes.

L’IFRECOR dans ce cadre développe 3 activités :

Constitution et animation d’un réseau d’experts et de personnes ressources

Compilation
des informations
disponibles

Analyse de ces informations et identification des priorités d’actions

DERNIÈRES RESSOURCES

CONTACTS

> Yohann Soubeyran :
yohann.soubeyran@uicn.fr

> Guillaume Gigot  :
gigot@mnhn.fr

Constitution et l’animation d’un réseau d’experts et de personnes ressources

ACTIVITÉS

40 PERSONNES REJOIGNENT LE RÉSEAU
Plus d’une quarantaine de personnes ressources de tout l’outre-mer (chercheurs, gestionnaires d’aires marines protégées, association de protection de la nature, représentants des services de l’Etat et établissements publics) ont manifesté leur intérêt et rejoint le réseau des contributeurs qui accompagne les travaux et fournit les données.

Compilation des informations disponibles

ACTIVITÉS

LES INFORMATIONS RECHERCHEES
ONT CONCERNÉ :
• les espèces marines non indigènes connues dans chacune des collectivités ;
• leurs impacts écologiques ou socio-économiques (avérés ou potentiels) ;
• les espèces exotiques envahissantes marines présentes dans les pays voisins ou les mers régionales susceptibles de constituer un risque pour les collectivités d’outre-mer ;
• les principaux vecteurs d’introduction ;
• les principaux programmes de recherche conduits en outre-mer sur ces espèces ;
• les principales actions de gestion mises en place pour répondre à ces enjeux ;
• les réglementations et conventions internationales et régionales qui s’appliquent aux invasions biologiques marines en outre-mer.

LES INFORMATIONS ONT ÉTÉ COMPILÉES DANS UNE BASE DE DONNÉES ET SYNTHETISEES À PARTIR :
• d’une vaste recherche bibliographique,
• de la consultation de bases de données internationales et régionales (en particulier celle issue des travaux de Molnar et al., 2008, le World Register of Invasive Marine Species (Pagad et al., 2015), la Global Invasive Species Database (ISSG, 2015), le World Register of Marine Species (WoRMS, 2015), Algaebase (Guiry & Guiry, 2015) ainsi que l’Inventaire national du patrimoine naturel (MNHN, 2003-2017),
• de la consultation du réseau d’experts et des personnes ressources.

Analyse de ces informations et identification des priorités d’actions

ACTIVITÉS

À VENIR EN  2019

> Publication (fin 2019)

>Communication et valorisation

> Diffusion des résultats dans l’INPN

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter via ce formulaire pour toutes demandes d'informations.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

X